Comment faire face aux difficultés de notre vie ?

A certains moments de notre vie, nous pouvons avoir l’impression que la vie s’acharne sur nous. Nous cumulons les problèmes en tout genre et nous pouvons ne plus savoir comment faire face.

Quand les difficultés s’accumulent, nous sommes envahi.e.s par un flot d’émotions en tout genre, particulièrement désagréables à vivre. Nous pouvons nous sentir submergé.e.s, déboussolé.e.s, tristes, en colère, et bien d’autres encore.

Dans ces moments, nous pourrions penser que nous sommes seul.e.s au monde à vivre ces déboires, que nous sommes victimes d’un mauvais sort et que nous ne nous en sortirons pas.

Or, ce n’est pas le cas. Les difficultés quotidiennes, quel que soit leur niveau de gravité, font partie du lot quotidien de tout individu. Et nous avons tous et toutes la capacité de surmonter ces challenges de la vie.

 

Alors, comment faire face aux difficultés de notre vie ? 

Je vais vous partager quelques pistes. Elles ne sont pas magiques et ne vont pas faire disparaître les difficultés du jour au lendemain. Par contre, elles vont vous permettre de traverser avec plus de fluidité ces moments, d’y apporter des solutions beaucoup plus efficientes et d’en tirer des apprentissages essentiels pour vivre la vie que vous souhaitez.

 

1. Accepter la situation

Face à certaines difficultés, nous pourrions être amené.e.s à vouloir éviter la situation, à vouloir nier la réalité. “Non, non, tout va bien !”. 

Cependant, nier les difficultés que nous rencontrons, les enfouir sous le tapis est le meilleur moyen de les voir persister, voire même, s’aggraver. 

Face à l’accumulation de problèmes, nous pouvons aussi exprimer de la résistance : “Ce n’est pas juste”, “Cela ne devrait pas être comme ça”… 

Cette résistance est inutile. Non seulement, elle nous fait perdre beaucoup d’énergie car nous mettons notre focus sur le fait que les choses devraient être différentes. Mais, en plus, elle nous empêche d’entrevoir les éventuelles solutions possibles.  

Rêver à une vie idéale sans aucune difficulté est un leurre. Nous sommes tous et toutes amené.e.s à vivre des périodes plus ou moins compliquées. 

La seule solution envisageable est d’accepter de regarder en face les difficultés que nous rencontrons, d’en mesurer l’ampleur, d’en assumer l’existence. Cela nous permet de mettre notre énergie au bon endroit et d’avancer consciemment à la recherche de solutions. 

 

2. Prendre du recul et analyser la situation

 

La tête dans le guidon, le nez plongé dans toutes les difficultés que nous rencontrons, nous pouvons être envahi.e.s d’émotions pénibles et désagréables : la peur, la tristesse, le désarroi, la colère, l’inquiétude, l’incertitude…

Ces émotions ont généralement tendance à nous faire retourner nos difficultés dans tous les sens et à nous faire percevoir la vie uniquement en noir. Ressasser les difficultés ne nous permet pas de rechercher des solutions constructives. Nous manquons alors cruellement de discernement : une petite difficulté peut prendre des proportions énormes et nous faire agir de manière disproportionnée et inadaptée. 

Il est donc important, avant toute chose, de prendre un temps de recul pour nous permettre de gérer nos émotions

  • Comment est-ce que je me sens actuellement ? 
  • Où se situent mes émotions dans mon corps ? 
  • Qu’est-ce qui est touché chez moi ? 
  • Comment puis-je prendre soin de moi en pareilles circonstances ? 

Vivre nos émotions pleinement, les comprendre, les digérer, les apaiser nous permet de ne plus nous sentir envahi.e.s d’émotions pénibles et nous donne l’occasion de prendre du recul sur la situation. Ce recul nous offre la possibilité d’analyser beaucoup plus objectivement la situation qui est la nôtre et nous permet de ne pas avancer tête baissée dans des solutions qui ne seraient que contre-productives. 

 

3. Reprendre nos responsabilités

 

Lorsque nous avons accueilli nos émotions et que nous nous sentons plus apaisé.e.s face aux difficultés que nous rencontrons, nous pouvons alors les analyser plus objectivement. Nous sommes alors en mesure de distinguer quels sont les problèmes qui dépendent de nous et ceux qui sont indépendants de notre volonté.

Lorsque nous n’avons aucun pouvoir sur les événements qui nous arrivent (les décisions de nos supérieurs, les embouteillages qui nous retardent,…), deux solutions se présentent à nous : 

 

  • Lâcher prise (ce sujet est tellement vaste qu’il est nécessaire que je vous en parle dans un prochain article) afin de ne pas perdre notre énergie dans des choses que nous ne pouvons pas changer.
  • Changer notre regard sur la situation (je vous en parle un peu plus loin) et essayer soit de la voir autrement, soit d’en tirer des apprentissages.

 

“Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé;

et le courage de changer ce qui peut l’être,

mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre”. Marc Aurèle.

 

Mais, dans un grand nombre de situations, nous avons plus de pouvoir que nous le pensons. Nous pouvons dans ce cas aller analyser quelle est notre part de responsabilité, quel rôle nous jouons dans la situation actuelle et, avec les réponses que nous aurons trouvées, examiner les solutions qui se présentent à nous pour résoudre les problèmes que nous rencontrons.

 

Un autre phénomène nous empêche de reprendre notre pleine responsabilité sur notre vie : quand nous avons l’impression que la vie s’acharne sur nous, nous pouvons avoir tendance à rendre la vie ou les autres responsables de notre situation et de nos émotions.

Or, ce n’est pas en cherchant un fautif extérieur que le problème se résoudra. Notre pouvoir d’action est juste de reconnaître la difficulté, de reprendre notre pleine responsabilité (attention : responsabilité ne veut pas dire culpabilité) et de voir ce que nous pouvons personnellement mettre en place pour la résoudre.

En effet, personne ne résoudra nos difficultés à notre place.

Nous pouvons ici nous poser les questions suivantes:

  • Quelle est la réelle difficulté que je rencontre ?
  • En quoi est-ce un problème pour moi ?
  • Qu’est-ce qui dépend de moi dans cette situation et qu’est-ce qui ne dépend pas de moi ?
  • Dans les situations qui dépendent de moi, quelles solutions puis-je trouver pour y faire face et les résoudre ?

 

4. Réfléchir en terme de solutions

 

“Il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions”, Virgile Martin. 

 

Plutôt que de nous lamenter sur notre sort ou de rendre le monde extérieur responsable de notre situation, nous pouvons nous interroger :

  • Que puis-je faire pour surmonter mon problème ?
  • Quelles solutions puis-je trouver, tenter ?
  • De quoi ai-je besoin pour mettre en place cette solution ?
  • Quel est mon pouvoir d’action par rapport au problème ?

Et si nous ne trouvons pas de réponses, nous pouvons nous poser une question plus puissante :

  • Dans pareille situation, que ferait la personne que j’ai envie d’être ?

Si nous nous contentons de penser en mode “problèmes, difficultés, émotions pénibles…”, nous risquons de rester englué.e.s dans nos difficultés. Par contre, lorsque nous commençons à penser “solutions, résolution de problèmes”, nous ouvrons notre esprit à la recherche de solutions.

 

5. Repenser à toutes les situations que nous avons déjà traversées

 

Nous avons déjà tous et toutes surmonté des difficultés, quelles qu’elles soient. Se les remémorer nous rappelle à quel point nous sommes capables de trouver des solutions, et cette nouvelle façon de voir les choses multiplie notre énergie

Faites donc la liste de toutes les situations difficiles que vous avez déjà surmontées, de tous les obstacles que vous avez franchis, de tous les problèmes auxquels vous avez trouvé des solutions. 

Imprégnez-vous de ces situations et ressentez l’énergie que ces souvenirs vous donnent. 

Cette énergie nouvelle vous aidera à soulever des montagnes

6. Se concentrer sur le positif.

 

Les difficultés sont une partie inhérente de la vie humaine. Nous ne pouvons y échapper.

Lorsque nous sommes plongé.e.s dedans, nous pouvons avoir tendance à focaliser notre attention sur tout ce qui ne va pas.

Or, dans la vie, tout n’est jamais complètement négatif ou positif.

Dans ces moments, il est alors important d’aller à la pêche aux belles choses de notre vie. Même si notre situation est très complexe, notre vie regorge de belles choses que nous pouvons ne plus voir. Par exemple, simplement, nous avons un toit au-dessus de notre tête, nous avons de quoi nous vêtir, nous avons de quoi nous nourrir, nous entretenons quelques relations harmonieuses avec notre entourage…

S’attarder sur les choses positives de notre quotidien :

  • nous permet de retrouver des émotions plus agréables,
  • nous redonne de l’énergie positive,
  • nous ouvre l’esprit vers des solutions constructives.

 

7. Faire un pas de côté et voir les choses sous un autre angle.

 

Lorsque nous rencontrons des difficultés, nous ne les voyons que sous le prisme de notre expérience, de notre passé, de nos émotions.

Et pourtant, telle une caméra de cinéma, nous avons la possibilité de cadrer la situation sous un autre angle.

Lorsque nous nous autorisons à aller explorer les situations que nous vivons avec d’autres lunettes, d’un autre point de vue, des interprétations nouvelles peuvent surgir. Ce qui nous permettra par la suite de trouver des solutions auxquelles nous n’aurions probablement pas pensé.

Nous pouvons également mettre nos situations difficiles en perspective:

  • Est-ce que cette difficulté aura encore de l’importance dans 6 mois, 1 an, 5 ans ?

 

8. En retirer des apprentissages

 

C’est une autre façon de voir les choses sous un angle différent et de voir le positif : chaque situation difficile cache des opportunités d’apprentissage, d’évolution. Il n’y a que dans les difficultés que nous grandissons et apprenons. Si vous en doutez, vous pouvez vous remémorer une situation difficile que vous avez déjà surmontée, et aller y chercher tous les apprentissages que vous avez pu en tirer. 

Nous pouvons dans ce cas nous poser les questions suivantes : 

  • Que puis-je apprendre de la situation ? 
  • Quelles compétences cette situation me permet de développer ? 

Lorsque l’épreuve est dépassée, nous pouvons aussi nous interroger : 

  • Qu’ai-je appris de la situation ? 
  • Qu’est-ce que j’aurais pu faire différemment ? 
  • Qu’est-ce que je pourrais mieux faire la prochaine fois ? 
  • Quelles ont été les réactions inadaptées et inutiles? Lesquelles, au contraire, m’ont fortement aidé.e ? 

Prendre le temps de répondre à ces questions nous permet de tirer des apprentissages de nos expériences, mais nous permet également de développer notre confiance en nous

 

9. Agir

 

Lorsque toutes les étapes précédentes sont accomplies, nous pouvons alors nous mettre en mouvement et ne pas seulement attendre que les choses passent. Mettre en place des actions pour nous sortir des difficultés que nous rencontrons nous permet de reprendre du pouvoir, de redevenir acteur de notre vie (et non plus un simple spectateur). 

Ces actions peuvent être tangibles, c’est-à-dire qu’elles se marquent concrètement dans le réel. 

Mais nous pouvons aussi agir sur notre état d’esprit, notre mindset, en tournant justemennotre regard sur le positif, en modifiant notre point de vue et les pensées que nous entretenons sur le situation. 

Voilà, avec ces quelques conseils, vous êtes paré.e.s pour affronter les périodes difficiles qui se présentent à vous actuellement ou qui risquent de surgir à l’avenir. 

N’oubliez jamais que vous êtes beaucoup plus fort.e.s que vous ne le pensez. 

 

Si vous voulez aller plus loin

 

Si vous désirez recevoir des exercices pratiques d’auto-coaching au sujet de cet article, inscrivez-vous vite à la newsletter. Chaque semaine, je vous envoie de nombreux exercices et conseils pratiques pour améliorer votre vie. 

 

Si vous avez envie de me partager votre avis, de me poser vos questions ou pour toute autre raison, laissez-moi un commentaire ci-dessous. Je me ferai un plaisir de vous lire et d’échanger avec vous.

Vous pourriez aussi aimez lire…

Comment oser prendre sa place ?

Comment oser prendre sa place ?

Prendre sa place est un concept fort en vogue dans le développement personnel. On nous conseille d’oser prendre notre...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guide gratuit

Abonnez-vous à ma newsletter dans laquelle je vous partagerai des conseils, des pépites inspirantes, des challenges, des articles… et téléchargez gratuitement

« 10 ingrédients pour une vie quotidienne plus sereine »

Vous y découvrirez 10 activités quotidiennes issues de la psychologie positive à intégrer dans votre quotidien afin de retrouver un sentiment de sérénité.

Au vu de la confiance que vous nous témoignez, vos données ne seront jamais cédées à des tiers. Pour plus d’informations, consultez la politique de confidentialité.

La Saveur du Quotidien

Des articles inspirants, des pépites et du coaching pour vous aider à redevenir acteur-actrice de votre vie et trouver un équilibre dans toutes les sphères de votre vie.

La Saveur du Quotidien - Mentions légales - Politique de Confidentialité - CGV

Webdesign et développement, avec ♥, par Digitalix